Accueil arrow Sciences Islamiques arrow Sirah - Biographie

بسم الله الرحمن الرحيم قال تعالى: " وَاعْتَصِمُوا بِحَبْلِ اللَّهِ جَمِيعاً وَلا تَفَرَّقُوا وَاذْكُرُوا نِعْمَتَ اللَّهِ عَلَيْكُمْ إِذْ كُنْتُمْ أَعْدَاءً فَأَلَّفَ بَيْنَ قُلُوبِكُمْ فَأَصْبَحْتُمْ بِنِعْمَتِهِ إِخْوَاناً وَكُنْتُمْ عَلَى شَفَا حُفْرَةٍ مِنَ النَّارِ فَأَنْقَذَكُمْ مِنْهَا" آل عمران:103
Sirah - Biographie
Le miracle du Voyage nocturne et de l'Ascension...(En Arabe) Version imprimable
Écrit par Al-qarâfî   
30-07-2008
جولة مع الإسراء و المعراج حادثة الإسراء والمعراج في حياة النبي صلى الله عليه وسلم معجزة كبرى تدل على صدق نبوته وسموِّ منزلته عند ربه ، والتي لم يبلغها نبي من الأنبياء من قبله . وهي قضية من قضايا العقيدة التي يناقش فيها أصحاب الفكر المادي ، الذين لا يؤمنون بالغيبيات ولا يسلمون بأن الله تبارك وتعالى قادر على تكريم نبيه محمد صلى الله عليه وسلم بهذه الرحلة العجيبة . لذا كان على الآباء والمربين المسلمين أن يثبِّتوا دعائم العقيدة الإسلامية في نفوس أبنائهم حتى لا يهتز بنيانها ، ولا تتأثر بما يلقيه عليها أولياء الشيطان من شبه وأباطيل . وإذا استغرب الناس هذه المعجزة  في زمن النبي صلى الله عليه وسلم  ، فمنجزات العقل البشري والعلم الحديث التي أوصلت الإنسان إلى القمر  في مدد قصيرة في عصرنا ، تجعلنا نوقن بأن رب الناس وخالق عقولهم  قادر في لحظات أن ينقل نبيه المصطفى صلى الله عليه وسلم من الأرض إلى السماء . ومن عبر هذه الرحلة المباركة بيت المقدس مسرى نبينا عليه الصلاة والسلام الذي فتحه أسلافنا المسلمون وكانوا في قلة من العدد وضعف من العُدد , فلماذا لا يستطيع المسلمون اليوم استرجاعه من اليهود أقلِّ أمم  الأرض ؟! و إن اليهود لم يكونوا أصحاب بيت المقدس ولا أرض فلسطين , وهم الذين امتنعوا عن دخولها يوم أمرهم بذلك نبيهم موسى على نبينا وعليه الصلاة والسلام  كما ورد في القرآن الكريم قوله تعالى ( إن فيها قوماً جبارين ، وإنَّا لن ندخلها ما داموا فيها ) ، فادعاؤهم بأنها أرض آبائهم وأجدادهم كذب صارخ تدل عليه شواهد التاريخ . فلن تعود القدس وفلسطين إلى عهدة المسلمين من جديد إلا حينما يتمسكون  بإيمانهم وعقيدتهم وقيمهم ، ويرفعون الرؤوس بها معتزين مفتخرين . و من عبر هذه الرحلة  إيمان سيدنا أبي بكر العميق الذي صدَّق بمعجزة الإسراء والمعراج ، وإيمان إخوانه من الصحابة الكرام ومن جاء بعدهم من أبطال الفتح الاسلامي كان هو السبب الأعظم في انتصاراتهم وفتوحاتهم و هو الإيمان الذي ينبغي أن يتحلى به شباب الأمة  في عصر الفتن الذي يعصف بالأمة في كل مكان هذه الإفكار..
 
Le Titre prophétique : Le Meilleur de la Création Version imprimable
Écrit par Al-qarâfî   
17-06-2008
Image ActiveLe Titre prophétique : Le Meilleur de la Création 
« Bismillah al-Rahman al-Rahim »

L’un des noms par lequel le prophète Muhammad (sallallâhu ‘alayhi wa sallam) est connu est “Khayru-l-Khalq” ou « Le Meilleur de la Création ». Les autres de ses noms possédant des significations similaires sont Khayru-l-Bariyya, Khayru Khalqillâh, Khayru-l-`Alamîna Turra, Khayru-n-Nâs, Khayru Hadhihi-l-Umma et Khîratullâh. Ces titres démontrent son haut degré surpassant ceux de tous les Prophètes et Messagers humains ainsi que ceux des jinns et des anges – que la paix soit sur eux tous. Le Consensus des Musulmans, passé et présent – c’est-à-dire Ahl al-Sunna wal-Jama`a – sur le sujet fut indiqué par les termes « Ecarte toi des dissidents » de Shaykh Ibrahim al Laqqani (mort en 1041), dans son célèbre poême Jawharât al TawhidLa Gemme du Monothéisme ») :
65. wa afdalu al-khalqi `ala al-itlâqi  *  Nabiyyunâ fa mil `ani al-shiqâqi.

Qui signifie :
 65. Et la meilleure des créatures, absolument *  est notre Prophète, donc écarte toi des dissidents

Al-Bajurî (m. 1276H), dans son Sharh (commentaire) de Jawharât al-Tawhid (ed. 1971, p.290) [a dit] : “C’est-à-dire [qu’il est meilleur] que tous les jinns, les humains, et les anges, aussi bien dans cette vie que dans l’Au-delà dans toutes ses qualités.”

Al-Sawî (m. 1241H), dans son Sharh (commentaire) de Jawharat al-Tawhid (ed. 1999, p. 295) : “L’affirmation de supériorité (tafdîl) est [établie] par le Consensus (ijmâ`) des Muslmans, Sunnites et Mu`tazilites à l’exception d’al-Zamakhsharî [dans al-Kashshaf (4 :712), Sourate al-Takwir] qui l’a rompu.”

`Abd al-Salâm ibn Ibrâhîm al-Laqqanî (m. 1078H), dans son Sharh (commentaire) de Jawharât al-Tawhid (ed. 1990, p. 186) [a dit] : “Il est obligatoire (wajîb) pour toute personne légalement responsable de croire qu’il (sallallâhu ‘alayhi wa sallam) est le meilleur de tous, et quiconque le nie commet un péché, se rend coupable d’innovation et mérite qu’on lui inflige une correction.”

66. wal-anbiyâ yalûnahu fil-fadliwa ba`dahum malâ'ikah dhil-fadli


Qui signifie :
66. Et ensuite les Prophètes par ordre de préférence  * Et après eux les nobles anges,

Al-Bajurî (p. 293) : “Al-Qadi Abû `Abd Allâh al-Halimi [voir à son propos l’introduction de notre traduction d’al-Asmâ’ wa al-Sifât] ainsi que d’autres, comme les Mu`tazilites, considèrent que les anges sont meilleurs que les Prophètes en dehors de notre Prophète Muhammad (sallallâhu `alayhi wa alihi sallam). Al-Sa`d [al-Taftazanî] a dit [dans son Sharh al-`Aqa’îd al-Nasafiyya] : ‘Il n’y a rien de décisif sur le sujet.’ Tâj al-Dîn [ibn] al-Subkî a dit [dans Tabaqât al-Shafi`iyya al-Kubra] : ‘La sécurité repose dans le silence sur cette question et s’y plonger en détail sans preuve décisive c’est prendre un grand risque, se prononcer sur une chose sur laquelle nous sommes incapables de nous prononcer.’”

67. hâdhâ wa qawmun fassalû idh faddalû  * wa ba`du kullin ba`dahu qad yafdulu

Qui signifie :

67. Ceci dit, certains [les Maturidites] ont restreint ces termes *
 En préférant certains [anges et Prophètes] à d’autres [anges et Prophètes]
Al-Bajurî (p. 295) : « Et c’est certainement la position la plus correcte (wa hâdhihi hiya al-tariqa al-râjiha). » Notons qu’il donne sa préférence ici à la position Maturidite sur celle du Jumhûr (la majorité) des Ash`arites même s’il en fait partie, tandis que son fils, le Shaykh `Abd-al-Salâm al-Laqqanî, a dit que tous les anges étaient supérieurs aux humains en dehors des Prophètes – qu’Allâh leur fasse miséricorde ainsi qu’aux Ahl al-Sunna wal-Jama`a (les Gens de la Sunna et du Groupe).

Al-Laqqani (p. 186-187) [dit] : « Il est obligatoire de croire en la supériorité du meilleur (afdaliyyatu al-afdal) en accord exact avec la règles transmise (`ala tabqi mâ warada al-hukmu bihi) : le particulier [s’applique] au particulier, et le général [s’applique] au général (tafsîlan fil-tafsîli wa ijmâlan fil-ijmâli). Et il n’est pas permis de hâter ses jugements (al-hujûm `alâ al-ta`yîn) sur ce qui n’a pas été spécifié par un ordre divin (lam yarid fîhi tawqîf)... Qadî Tâj al-Dîn ibn al-Subkî a dit : ‘La supériorité des humains sur les anges ne fait pas partie des sujets en lesquels la croyance est obligatoire, il n’y a pas de mal à l’ignorer. Si quelqu’un rencontre Allâh sans la moindre idée sur le sujet dans sa totalité, il n’aura commis aucun péché. Car il n’a pas été demandé aux gens de le savoir. Et la sécurité réside dans le silence sur cette question, etc.’ »

Al Sawî (p. 297-298), al-Bajurî (p. 296) : “Sa conclusion est que notre Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) est absolument le meilleur de la création, ensuite Ibrâhîm, puis Mûsâ, puis `Isa, et Nûh – que la paix soit sur eux – ensuite le reste des Messagers, puis les Prophètes non Messagers – certains d’entre eux étant supérieurs aux autres, mais Allâh seul connaît les détails, ensuite Jibrîl, puis Isrâfîl, puis Mikâ-îl, puis `Izrâ-îl, ensuite ‘le commun des Hommes’ (`awamm al-bashâr) comme Abû Bakr, `Umar, `Uthmân, `Alî, (radiy Allâh `anhum) puis le reste des anges.”


Les Preuves de la Supériorité du Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) sur toute la Création.  L’un de nos chers frères Musulmans a envoyé la question suivante : « certains frères remettent même en question le fait que le Messager d’Allâh (sallallâhu `alayhi wa sallam) était le meilleur de la création. Avez-vous quelque chose d’utile qui puisse servir de ‘preuve’ à ce propos ? « Ils vous jurent par Allah pour vous satisfaire. Alors qu'Allah - ainsi que Son messager - est plus en droit qu'ils L/le satisfassent, s'ils sont vraiment croyants. » (9:62).
Savent ils qu’Allâh n’a jamais partagé Ses Noms avec un Prophète ou un Ange Rapproché autant qu’avec lui (sallallâhu `alayhi wa sallam) dans le Qur’ân ? Voir la suite de ce texte sur le sujet :
En ce qui concerne son nom le plus célèbre – Muhammad – sallallâhu `alayhi wa âlihi wa sallam, observez les vers de Hassan ibn Thabit (radiy Allâh `anhu) :

wa shaqqa lahu min ismihi liyujillahu * fa dhul-`arshi Mahmûdun wa hâdhâ Muhammadu


Qui signifie :

Et Il a extrait [un nom] pour lui Issu de Ses propres Noms pour exalter sa dignité   *
 Le Possesseur du Trône est le Glorieux [Mahmûd] et il est le digne de louange [Muhammad] !

Connaissent-ils un prophète ou un ange à qui Allâh S’est adressé directement et par la vie duquel Il a juré ? « Par ta Vie ! (Ô Muhammad) » (15 :72)

« Et qui profère plus belles paroles que celui qui appelle à Allah, fait bonne oeuvre et dit : "Je suis du nombre des Musulmans ?" » (41 :33) c’est-à-dire qui profère de plus belles paroles que le Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) ?

« Quant à ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres, ce sont les meilleurs de toute la création. » (98 :7) c’est-à-dire que le Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) est le meilleur de tous les êtres créés.

« Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. » (49 :13) c'est-à-dire que le Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) est le plus noble de ceux à qui s’adresse le Qur’an au regard d’Allâh

« Et tu es certes (Muhammad), [Je le jure] d'une moralité sublime. » (68 : 4) La réalité de ce compliment – khuluqin `adhîm – ne peut être comprise que par Celui qui l’a dit et ceux qu’Il veut.

« Parmi ces messagers, Nous en avons favorisé certains par rapport à d'autres. Il en est à qui Allah a parlé; et Il en a élevé d'autres en grade. » (2 : 253) Cela désigne le Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam).

« Et parmi les prophètes, Nous avons donné à certains plus de faveurs qu'à d'autres. » (17 :55) Et Il a dit : « Et de la nuit consacre une partie [avant l'aube] pour des Salat surérogatoires : afin que ton Seigneur te ressuscite en une position de gloire. » (17 : 79), une position que personne à part le Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) n’occupera comme il l’a dit. Et cette Station de l’Intercession a été décrite en détail dans le texte « L’Assise du Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) sur le Trône »

« Et [n’avons-Nous pas] exalté pour toi ta renommée ? » (94 : 4) Mujahîd a dit : « [Cette parole] signifie : ‘A chaque fois que Je [Allâh] suis mentionné, tu [Muhammad] es mentionné’ » Ibn Kathîr le mentionne dans son Tafsir. Al-Shafi`î rapporte la même explication d’Ibn Abî Najih ainsi qu’Ibn `Ata’ comme le cite al-Nabahanî dans al Anwâr al Muhammadiyya min al Mawâhib al-Laduniyya (p. 379). Al Baydawî dit dans son Tafsir [dit] : « Et quel honneur est plus élevé que de voir son nom accompagner Son Nom dans la double attestation, et de voir son obéissance être équivalente à Son Obéissance ?»

« Et Ma Miséricorde embrasse toute chose. Je la prescrirai à ceux qui (Me) craignent, acquittent la Zakat, et ont foi en Nos signes. » (7 : 156) Et Il a dit : « La Miséricorde d'Allâh est proche des bienfaisants (Inna rahmat Allâhi qarîbun min al-muhsinîn). » (7 : 56) sans mettre le terme qarîbun au féminin (qarîbatun) bien que rahma soit un nom féminin, car en réalité cette rahma n’est autre que le Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam), comme il est clairement dit dans le verset : « Wa mâ arsalnaka illa rahmatan-lil-`alamîn (Et Nous ne t'avons envoyé [Muhammad] qu'en miséricorde pour l’univers.) » (21 : 107).


« Dis : "[Ceci provient] de la grâce d'Allah et de Sa Miséricorde; Voilà de quoi ils devraient se réjouir. C'est bien mieux que tout ce qu'ils amassent". » (10 : 58) Ibn `Abbas (qu’Allâh l’agrée) a dit : « Cette Grâce d’Allâh est la Science [du Tawhid], et Sa Miséricorde est le Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallâm). » Abû al-Shaykh l’a rapporté comme il est mentionné par al-Suyuti dans al-Durr al-Manthûr (4 : 367). Al `Alusî dans Rûh al Ma`anî (10 : 141) et Abû Su`ud dans son Tafisr (4 : 156) ont dit que la grâce est générale tandis que la miséricorde est particulière et donc mise en évidence. Al-Razî dans al-Tafsir al Kabîr (17 : 123) a dit que le commandement est particulièrement restrictif pour signifier que l’humain ne devrait se réjouir que de la miséricorde.

« Certes, Allah est Ses Anges prient sur le Prophète; ô vous qui croyez priez sur lui et adresses [lui] vos salutations. » (33 : 56), « Pour que vous croyiez en Allah et en Son messager, que vous L/l'honoriez, reconnaissiez S/sa dignité, et L/le glorifiez matin et soir. » (48 : 9) Al-Nawawî a dit que les savants de l’interprétation du Qur’an ont donné deux explications à ce verset, un groupe est d’avis que les trois pronoms à la troisième personne n’ont qu’un seul référent, soit [il désigne] uniquement à Allâh (« Lui ») soit uniquement le Prophète (« lui ») – sallallâhu `alayhi wa sallam - ; l’autre groupe fait la différence entre les deux référents, les deux premiers [pronoms s’appliquent] au Prophète - sallallâhu `alayhi wa sallam - (pour (…) que vous l’honoriez et reconnaissiez sa dignité), et le dernier à Allâh (« et Le glorifiez »). Les partisans du premier avis selon lequel tous les pronoms désignent le Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam), ont expliqué [l’expression] « et glorifiez-le » (tusabbihuhu) par : « ne lui attribuez pas ce qui lui est inapproprié et priez pour lui. »

« Allah suffit comme Témoin [que] Muhammad est le Messager d'Allah. » (48 : 28-29)

Chaque verset du Qur’an prouve le statut de Meilleur de la Création du Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam)
En fait, il y a 6 666 preuves coraniques que le Messager d’Allâh – sallallâhu `alayhi wa âlihi sallam – est (et non « était »), sans aucun doute possible, le Meilleur de la création, à savoir le Saint Qur`an [lui-même], puisqu’il est le plus grand de tous les Livres révélés et leur Sceau, le seul Livre dont Allâh a garanti la préservation, et [le seul qui soit] une Révélation universelle pour toute la création (y compris les anges, cf. al-Haythamî, Fatâwâ Hadithiyya p.69, 151-154) contrairement aux Révélations précédentes qui ne concernaient que les peuples à qui elles ont été envoyées. Et ce Livre fut révélé au cœur du Prophète Muhammad (sallallâhu `alayhi wa sallam) : « Ce (Coran) ci, c'est le Seigneur de l'univers qui l'a fait descendre, et l'Esprit fidèle est descendu avec cela sur ton cœur. » (26 : 192-194)

Ils ont sûrement été confus par les récits interdisant aux Compagnons (radiy Allâhu `anhum) de parler de la prééminence d’un Prophète sur les autres, ou de préférer Mûsâ, ou Yunus, qu’Allâh bénisse et salut notre Prophète ainsi qu’eux . Cependant, ces récits mettent en valeur l’humilité de la part du Sceau des Prophètes (sallallâhu `alayhi wa sallam). C’est ce qu’ont affirmé tous les Savants en réponse à la contradiction apparente entre ces derniers récits et les versets et narrations qui établissent catégoriquement la supériorité de son degré.

Ibn `Abbas (radiy Allâhu `anhu) a dit : « Allâh a préféré (faddala) Muhammad (sallallâhu `alayhi wa sallam) sur les autres Prophètes et sur les habitants des cieux (les anges). » On lui a dit : « Ô Ibn `Abbas, comment l’a-t-Il préféré sur les habitants des cieux ? » Il répondit : « Allâh – exalté soit-Il – a dit : Et quiconque d'entre eux dirait : "Je suis une divinité en dehors de Lui". Nous le rétribuerons de l'Enfer.’ (21 : 29) [Tandis] qu’Il a dit : « En vérité Nous t'avons accordé une victoires éclatante, afin qu'Allah te pardonne tes péchés, passés et futurs, qu'Il parachève sur toi Son bienfait et te guide sur une voie droite. » (48 : 1-2) On lui a demandé : « Et comment l’a-t-Il préféré sur les Prophètes ? » Il répondit : « Allâh – exalté soit-Il – a dit : ‘Et Nous n'avons envoyé de Messager qu'avec la langue de son peuple’ (14 : 4) [Tandis] qu’Il a dit : Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour toute l'humanité’ (34 : 28) » [1]

Il y a beaucoup d’autres preuves textuelles plus ou moins explicites à cet effet, parmi ces dernières, le fait qu’Allâh ait ordonné aux anges d’apprendre d’Adâm (`alayhi salam) les noms des choses, tandis qu’Il a ordonné à tous les univers d’apprendre à Le [connaître] auprès du Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) : « Interroge donc qui est bien informé de Lui. » (25 : 59) ; le fait que le Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) soit témoin non seulement envers sa Communauté mais aussi envers toutes les autres (voir 2 : 143 et 4 : 41) ; le fait que le Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) soit le seul parmi les humains, les jinns et les anges, à qui est attribué al Maqâm al Mahmûd (17 : 79) c'est-à-dire la Station Glorieuse (de l’intercession auprès d’Allâh – qu’Il soit exalté -) et, dans la Sunna, le fait qu’Allâh n’ait donné son amitié intime à aucun ange, à part au Messager d’Allâh (sallallâhu `alayhi wa sallam) et à Sayyidina Ibrâhîm (`alayhi salâm), Il a fait du Messager d’Allâh (sallallâhu `alayhi wa sallam) l’imâm des Prophètes et des Messagers lorsqu’il a prié à Masjîd al-Aqsâ, l’intercesseur pour toutes les Communautés (dans le hadith « de l’intercession » ) et le Maître des Hommes (Sayyîdu al-Nas) ; le tout en étant connu comme Prophète dans la Présence Divine tandis qu’Adâm (`alayhi salâm) était en cours de création, et [enfin citons comme preuve le fait] que ce dernier ait cherché son intercession parce qu’il avait vu son nom écrit sur le Trône.

Adam (`alayhi salâm) a recherché l’intercession et le pardon par le nom du Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam)
Dans le chapitre consacré à la supériorité du Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) sur tous les autres dans son grand livre intitulé al-Wafâ bi Ahwâl al-Mustafa', Ibn al Jawzî dit :
« Une des [preuves] qui démontre sa supériorité sur tous les autres Prophètes est le fait qu’Adâm (`alayhi salâm) ait demandé à son Seigneur par la sacralité (hurma) de Muhammad (sallallâhu `alayhi wa sallam) auprès de Lui. »

La chaîne la plus authentique de ce récit n’est pas celle rapporté par al-Hakîm d’après `Umar (qu’Allâh l’agrée) [passant] par `Abd al-Rahmân ibn Zayd ibn Aslâm qui est faible (da`îf) mais celle [passant] par le Compagnon Maysarat al Fajr (qu’Allâh l’agrée), [cette version] est rapportée selon les termes suivants :

J’ai demandé : « Ô Messager d’Allâh, [depuis] quand es-tu Prophète ? » Il (sallallâhu `alayhi wa sallam) répondit : « Lorsqu’Allâh a créé la terre ‘puis a orienté Sa volonté vers le ciel et en fit sept cieux.’ (2 : 29) [Et] créé le Trône, Il écrivit à ses pieds : ‘Muhammad est le Messager d’Allâh et le Sceau des Prophètes’ (Muhammadun Rasûlullâhi Khâtamu-l-Anbiyâ). Il créa ensuite le Jardin dans lequel Il fit habiter Adâm et Hawwa (`alayhimu sallâm), et Il écrivit mon nom sur ses portes, les feuilles de ses arbres, ses dômes et ses tentes, alors qu’Adâm était encore entre l’esprit et le corps. Quand Allâh – exalté soit-Il – a insufflé la vie en lui, il regarda le Trône et y vit mon nom, Allâh l’informa : ‘Il [Muhammad sallallâhu `alayhi wa sallam] est le seigneur de toute ta descendance.’ Quand Satan s’est joué d’eux deux [Adâm et Hawwa – paix sur eux -], ils se sont repentis et ont recherché mon intercession auprès d’Allâh. » [2]

Une autre preuve évidente du statut de Meilleur de la création du Messager d’Allâh (sallallâhu `alayhi wa sallam) est le Consensus des Imams et des `Ulama d’Ahl al-Sunna, remis en cause par trois savants : le Dhahirite Ibn Hazm ; le Mu`tazilite al-Zamakhsharî ; et le Mujassim Ibn Abî al-`Izz qui fût emprisonné comme il est mentionné par Ibn Hajâr dans son Inba’ al-Ghumr (1 : 258-260). Shaykh `Abd Allâh al-Talidi a dit dans son Tahdhîb al-Shifa’ (P. 162) : « La divergence de Ibn Hazm et celle d’al Zamakhsharî n’ont aucun poids. »

Sayyîd Abû al-Fadl `Abd Allâh ibn Muhammad al-Siddiq al-Ghumârî al-Hasanî a écrit un livre intitulé Dilalat al-Qur'ani al-Mubîn `ala anna al-Nabiyya Afdalu al-`Alamîn (« L’Indication [provenant] du Qur’an Manifeste que le Prophète est le Meilleur des Univers »), dans lequel il liste les versets sur le sujet, sourate par sourate et dont l’introduction fait mention du récit suivant :

“Al-Sha`ranî dans Tabaqât al-Awliya’ rapporte de [son Shaykh] le Connaissant d’Allâh Abû al-Mawahîb al-Shadhilî que ce dernier a dit : ‘Une dispute a éclaté entre moi et une certaine personne dans la Mosquée d’al-Azhar à propos des dires de l’auteur d’al-Burda [Imâm al-Busirî] :

Famablaghu al-`ilmi fîhi annahu basharun * wa annahu khayru khalqillâhi kullihimi


Qui signifie :
 L’apogée de la connaissance le concernant est qu’il est un être humain
*    Et qu’il est le meilleur de toute le création d’Allâh.

Sur ce, cette personne dit : Il n’a pas de preuve pour [affirmer] cela. Je lui répondit : le Consensus (ijmâ`) a été établi. Il n’a pas changé d’avis. Plus tard, j’ai vu le Prophète – sallallâhu `alayhi wa âlihi wa sallam – accompagné d’Abû Bakr et de `Umar - qu’Allâh les agrée – assis sur le pupitre de la mosquée d’al Azhar. Il me dit : Marhabân bihabibî – Bienvenue à mon cher bien-aimé ! Ensuite il (sallallâhu `alayhi wa sallam) dit à ses amis : Savez-vous ce qu’il s’est produit aujourd’hui ? Il dirent : Non, ô Messager d’Allâh. Il dit : Un tel, le misérable, croit que les anges sont meilleurs que moi !... Qu’est-ce qui ne va donc pas chez lui ? [Comment peut-il] s’opposer au Consensus ?’ »

Ce qui suit est une liste de travaux contenant les preuves de la supériorité du Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) sur toute la création dans le Qur’an et la Sunna :


1. Al-Qadi `Iyad, al-Shifa' fi Ma`rifati Huquq al-Mustafa (sallallâhu `alayhi wa sallam)
2. Abu Nu`aym, Dala'il al-Nubuwwa 3. Al-Bayhaqi, Dala'il al-Nubuwwa 4. Al-Faryabi, Dala'il al-Nubuwwa 5. Ibn al-Jawzi, al-Wafa bi Ahwal al-Mustafa (sallallâhu `alayhi wa sallam) 6. Ibn `Abd al-Salam, Bidayat al-Sul fi Tafdil al-Rasul 7. Ibn Dihya, al-Mustawfa li Asma' al-Mustafa (sallallâhu `alayhi wa sallam) 8. Al-`Azafi, Sharh Asma' al-Nabi (sallallâhu `alayhi wa sallam) 9. Chapitre sur les Noms Prophétiques dans `Aridat al-Ahwadhi d’ibn al `Arabî. 10. Chapitre sur les Noms Prophétiques dans Shu`ab al-Iman d’al Bayhaqî. 11. Al-Busiri, al-Burda 12. Al-Busiri, al-Hamziyya 13. Al-Busiri, al-Muhammadiyya 14. Al-Suyuti, al-Khasa'is 15. Al-Suyuti, al-Bahja al-Bahiyya fil-Asma' al-Nabawiyya 16. Al-Suyuti, al-Riyad al-Aniqa fi Sharh Asma' Khayr al-Khaliqa 17. Al-Jazuli, Dala'il al-Khayrat 18. Al-Fasi, Sharh Dala'il al-Khayrat 19. Al-Sakhawi, al-Qawl al-Badi` fi al-Salat `ala al-Nabi al-Shafi` 20. Al-Qastallani, al-Mawahib al-Laduniyya 21. Al-Zurqani, Sharh al-Mawahib 22. Al-Qari, Sharh al-Shifa' 23. Al-Qari, Sharh al-Shama'il al-Nabawiyya li al-Tirmidhi 24. Al-Munawi, Sharh al-Shama'il al-Nabawiyya li al-Tirmidhi 25. Al-Baghawi, Sharh al-Shama'il al-Nabawiyya li al-Tirmidhi 26. Al-Nabahani, al-Asma fima li Sayyidina Muhammad min al-Asma 27. Al-Nabahani, Wasa'il al-Wusul ila Shama'il al-Rasul 28. Al-Nabahani, Shawahid al-Haqq 29. Al-Nabahani, Nujum al-Muhtadin wa Rujum al-Mu`tadin 30. Al-Nabahani, Jawahir al-Bihar fi Fada'il al-Nabi al-Mukhtar 31. Al-Lahji, Muntaha al-Sul Sharh Wasa'il al-Wusul li al-Nabahani 32. Al-Jamal, Hashiyat al-Hamziyya 33. Al-Haytami, Hashiyat al-Hamziyya 34. Al-Dabbagh, al-Ibriz min Kalam Sayyidi `Abd al-`Aziz 35. `Abd Allah al-Ghumari, Dilalat al-Qur'ani al-Mubin `ala anna al-Nabiyya Afdalu al-`Alamin 36. Al-Maliki, Muhammad (sallallâhu `alayhi wa sallam) al-Insanu al-Kamil (esp. p. 181-213, 4ème éd.) 37. Sirajuddin, Sayyiduna Muhammad (sallallâhu `alayhi wa sallam) Al Qadi `Iyad a dit dans al-Shifa, au le chapitre intitulé : « Sur le fait qu’Allâh a honoré le Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) en lui donnant Ses plus Beaux Noms et en le décrivant par Ses propres Qualités »
Sache qu’Allâh a prodigué des marques d’honneur à de nombreux Prophètes (`alayhimu salâm) en les appelant par certains de Ses Noms, comme lorsque, par exemple, il a qualifié Ishâq et Isma`îl de « savants » (`alîm) et « magnanimes » (halîm), Ibrâhîm de « magnanime », Nûh de « reconnaissant » (shakûr), `Isa et Yahya de « charitables » (barr), Mûsâ de « noble » (karîm) et « fort » (qawî), Yusûf de « gardien savant » (hafîdh, `alîm), Ayyûb de « patient » (sabûr), et Isma`îl de « véridique dans sa promesse » (sadiq al-wa`d)… Cependant, Il a préféré notre Prophète Muhammad (sallallâhu `alayhi wa sallam), car Il l’a orné d’une grande part de Ses Noms dans son Livre Glorieux ainsi que par la langue de Ses Prophètes (`alayhimu salâm). Nous les avons rassemblés après avoir médité sur le sujet et mis notre mémoire à contribution car nous n’avons trouvé personne qui ait compilé plus de deux noms ni personne qui ait traité ce sujet avec grand intérêt auparavant. Nous avons recensé certains de ces noms… Il y en a environ une trentaine. [Il continue en les citant et en les expliquant. Il s’agit de : Ahmâd, al-Ra'ûf, al-Rahîm, al-Haqq, al-Nûr, al-Shahîd, al-Karîm, al-`Adhîm, al-Jabbâr, al-Khabîr, al-Fattâh, al-Shakûr, al-`Alîm, al-`Allam, al-Awwâl, al-Akhîr, al-Qawî, al-Sadiq, al-Walî, al-Mawla, `Afw, al-Hadî, al-Mu'min, al-Quddûs/Muqaddas, al-`Azîz, al-Bashîr, al-Nadhîr, Ta Ha, Yâ Sîn]

Puisse Allâh accorder Sa Grâce et Sa Paix à notre Prophète, à sa Famille et ses Compagnons. Même les Chrétiens et les Juifs d’autrefois savaient que le Prophète Muhammad (sallallâhu `alayhi wa sallam) est le meilleur de la création, comme le prouvent certains de ses noms et attributs trouvé dans la Bible comme « Ikleel = La Couronne [de la création] » et « Parakletos = Esprit de Sainteté. »

Wallâhu a`lâm. Wa Sallallahu wa Sallam `ala Sayyidina Muhammad. Wal-Hamdu lillahi Rabbi al-`Alamîn.

NOTES

[1] Rapporté d’après `Ikrima par al-Darimî dans la Muqaddima de son Musnad avec une chaîne authentique d’après les Shaykh `Abd Allâh al-Talidî (Tahdhib al-Shifa' p. 167), al-Bayhaqî dans Dala’îl al-Nubuwwa, `Abd ibn Humayd dans son Musnad, Abû Ya`la dans son Musnad, Ibn Abî Hatîm dans son Tafsir, Al-Tabaranî dans son al-Mu`jam al-Kabîr (11:240) avec une chaîne de narrateurs hautement dignes de confiance d’après al-Haythamî dans son Majma` al-Zawâ’id (8:254), al-Hakîm dans al-Mustadrak (2:350 = 2:381 ed. 1990) où il déclare sa chaîne authentique, en accord avec al Dhahabî, Ibn Marduyah dans son Tafsir, al Qadi `Iyad dans al Shifâ au chapitre “Les Récits Célèbres et Authentiques Confirmant Ses Immenses Degré et Rang auprès de Son Seigneur” (Part I ch. 3), et Ibn Kathîr dans son Tafsir.
[2]
Shaykh `Abd Allâh Ghumârî le cite dans Murshîd al-Ha’îr lî Bayan Wad` Hadith Jabir et a dit, « sa chaîne est bonne et solide » tandis que dans al-Radd al-Muhkam al-Matîn (p138-139) il ajoute : « C’est le plus fort témoignage de Compagnon (shâhid) que j’ai vu en ce qui concerne le hadith de `Abd al-Rahmân ibn Zayd » comme le cite aussi Shaykh Mahmûd Mamduh dans Raj`al-Minara (p.248)
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante > Fin >>

Résultats 11 - 12 sur 12

Agenda

pas d'évènements programmés
mecca-55.jpg