Accueil arrow Sciences Islamiques arrow Fiqh - Jurisprudance

بسم الله الرحمن الرحيم قال تعالى: " وَاعْتَصِمُوا بِحَبْلِ اللَّهِ جَمِيعاً وَلا تَفَرَّقُوا وَاذْكُرُوا نِعْمَتَ اللَّهِ عَلَيْكُمْ إِذْ كُنْتُمْ أَعْدَاءً فَأَلَّفَ بَيْنَ قُلُوبِكُمْ فَأَصْبَحْتُمْ بِنِعْمَتِهِ إِخْوَاناً وَكُنْتُمْ عَلَى شَفَا حُفْرَةٍ مِنَ النَّارِ فَأَنْقَذَكُمْ مِنْهَا" آل عمران:103
Fiqh - Jurisprudance
Le sacrifice rituel de l'Aid Al-Adhâ Version imprimable
Écrit par El Cheikh Nabil   
12-11-2010

 

 

Le sacrifice rituel de l’Aïd Al-Adhâ

Question

Quelle est l’origine de la prescription du sacrifice rituel de l’Aïd Al-Adhâ ? Est-ce une obligation ou bien une sunnah ? Quelles caractéristiques doivent être remplies par la bête offerte en sacrifice ? Est-il vrai que l’on peut offrir un coq en sacrifice ?

Définitions linguistique et juridique

Le vocable ud-hiyah possède quatre variantes dans la langue arabe :

  1. ud-hiyah ou ud-hiyyah ;
  2. id-hiyah ou id-hiyyah, dont le pluriel est adâhî ou adâhiyy ;
  3. dahiyyah dont le pluriel est dahâyâ ;
  4. ad-hâh dont le pluriel est ad-hâ, à l’instar de artâh et artâ. C’est cette variante qui a donné son nom au jour (de la fête) du sacrifice. Ce terme désigne la bête offerte en sacrifice car le rituel est accompli au lever du soleil (en arabe, duhâ). An-Nawawî dit : « Le vocable ad-hâ est masculin dans le dialecte de Qays et féminin dans celui de Tamîm. » [ 1]

Dans le jargon juridique, le vocable ud-hiyah désigne les chameaux, bovins, ovins et caprins sacrifiés le Jour du Sacrifice (Yawm An-Nahr) et pendant les jours du Tashrîq dans le dessein de se rapprocher de Dieu — Exalté soit-Il —. Toute bête immolée n’appartenant pas à l’une de ces trois catégories n’est pas une ud-hiyah. Toute bête immolée en dehors des jours susmentionnés n’est pas une ud-hiyah non plus, pas plus que celle immolée pour un autre dessein que celui de se rapprocher de Dieu.

Rétrospective historique

Faire des offrandes aux dieux est une pratique ancienne. Dieu — Exalté soit-Il — dit au sujet des deux enfants d’Adam, Abel et Caïn : « Récite-leur encore l’histoire des fils d’Adam, en vérité, lorsque tous deux offrirent une oblation : accueillie de la part de l’un d’eux, elle ne le fut pas de l’autre. » [ 2] Il dit également au sujet des Juifs : « À ceux qui disent : “Dieu a requis de nous pacte de ne croire à aucun envoyé tant qu’il ne nous produirait pas une offrande que dévorât le feu (céleste)” » [ 3]

 

 

 

Lire la suite...
 
IIIème Forum Français de la Finance Islamique Version imprimable
Écrit par Al-qarâfî   
06-10-2009

 



IIIème Forum Français de la Finance Islamique

Paris - Mercredi 9 Décembre 2009


sous le haut patronage et en présence de Madame Christine LAGARDE, Ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi
LA FRANCE DANS LA COURSE !

Un nouveau monde de financement alternatif



3 bonnes raisons d'assister au forum

1. un panel d'experts français et internationaux de très haut niveau
2. des réponses concrètes et pratiques à toutes vos questions sur le potentiel de la finance islamique et sur les opportunités de financement alternatif
3. des contacts directs avec des investisseurs
Toutes les réponses à vos questions :

Comment trouver des partenaires investisseurs alternatifs ?
Comment préparer votre dossier d'investissement ?
Quelles sont les conditions d'agrément pour un établissement financier islamique ?
Comment lancer une sukuk pour une collectivité territoriale ou une entreprise ?
Comment créer un fonds d'investissement charia compliant ?
Comment s'intégrer dans une démarche de PPP ?
Les temps forts de la journée :

L'intervention de Madame LAGARDE
4 tables rondes pour faire un point complet et actualisé sur le potentiel de la finance islamique en France
4 ateliers pratiques d'approfondissement opérationnel
Des occasions privilégiées de rencontres et d'échanges

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 15 - 16 sur 37

Agenda

pas d'évènements programmés
mecca-21.jpg